Seiko et l'environnement

Seiko et l'environnement

C’est une vérité générale : les consommateurs du monde entier sont de plus en plus préoccupés par les questions environnementales, mais remarquablement, la dimension écologique était jusque-là presque absente de l’industrie horlogère, sans doute parce que les consommateurs, à juste titre, ne perçoivent pas les montres comme une source importante de dégâts environnementaux. Pourtant, peut-être faudrait-il repenser la question. Chaque année, 1,7 milliard de piles de montres sont jetées. Est-ce que c'est bien ?  SEIKO pense que non. Et cette donnée est notre guide vers une horlogerie alimentée par une énergie propre et vers le genre de pensée lucide dont nous avons besoin pour résoudre ce problème.

Dans les faits, le monde prend conscience qu'il y a un problème et les choses sont en train de changer. Nous le constatons avec la demande sans cesse croissante de SEIKO Kinetic, la seule montre au monde qui génère elle-même sa propre électricité grâce au mouvement. Nous le constatons également avec la popularité en plein essor des montres mécaniques dans les segments de prix moyen et supérieur du marché, ainsi qu’avec l’extraordinaire accueil de la collection de montres solaires récemment lancée par SEIKO. Toutes ces technologies ne nécessitent aucun changement de pile et ne génèrent donc aucun déchet lorsqu’elles sont portées.

SEIKO est fière de sa performance en matière environnementale et peut se prévaloir d'être la première société horlogère écologique, un statut qu'elle détient non seulement grâce à nos produits, mais aussi en raison de ses méthodes de fabrication. Mais SEIKO sait qu'il faut aller plus loin. La société SEIKO est fière de ses politiques environnementales et a l’intention de garder une longueur d’avance dans ce secteur, tout comme dans celui de l’horlogerie pure.

SEIKO ET L’ENVIRONNEMENT : NOTRE HISTOIRE

SEIKO WATCH CORPORATION s’est toujours attachée à la réduction de l’impact environnemental de ses activités et de ses produits, ainsi qu’à l’amélioration de l’environnement dans le monde entier :

1969

Depuis 1969, SEIKO a réduit la consommation énergétique de ses montres à quartz de 70 %.

1993

SEIKO est la première société de l’industrie horlogère à éliminer les CFC de ses processus de fabrication.

1988

SEIKO présente Kinetic, la seule montre au monde qui génère de l’électricité grâce au mouvement de son porteur, elle ne possède pas de pile.

1999

SEIKO présente Spring Drive, une technologie écologique qui offre une précision d’1 seconde par jour, mais sans pile.

1999

SEIKO élimine le nickel de ses montres, conformément à la directive de l’UE relative au nickel.

2000

Depuis 2000, SEIKO publie chaque année un rapport environnemental dans le cadre de son « rapport RSE ». Dans ce rapport, SEIKO Holdings Corporation établit clairement les progrès accomplis en matière de protection de l’environnement et fixe des objectifs annuels pour les actions à venir.

2005

Depuis 2005, tous les sites de fabrication de SEIKO sont certifiés ISO 14001.

2006

Les montres électroniques de SEIKO entrent en conformité avec la directive RoHS : le plomb des soudures a été éliminé de nos mouvements à quartz. De nombreux autres fabricants n’ont pas réussi à respecter les exigences de la directive EoHS de l’UE et se sont vus contraints de demander des exemptions légales. Certains, même aujourd'hui, ne parviennent toujours pas à respecter cette importante norme européenne.

2007

En avril, SEIKO lance la première pile de montre sans mercure. En juin 2008, SEIKO devient la première société de l’industrie à installer des piles boutons sans mercure dans toutes les montres SEIKO, empêchant ainsi des centaines de kilogrammes de ce métal potentiellement dangereux de s’échapper dans l’environnement.

2008

En novembre, toutes les montres SEIKO, y compris les montres mécaniques, et toutes les pièces des bracelets entrent en conformité avec la directive RoHS. SEIKO respecte toutes les directives et réglementations environnementales de l’UE, notamment les directives relatives au nickel, aux piles, RoHS et DEEE.